Il y a quelques semaines, j’ai été invitée à participer à l’émission « Les Témoins de l’Outre-Mer » sur France ô, sur le thème de « Manger responsable« , pour témoigner en tant que jeune maman de trois enfants de mes habitudes alimentaires et de mes interrogations sur le bien manger, local ou bio. Je vous raconte dans cet article cette expérience un peu inédite dans mon quotidien !

Tout a commencé par un email fort sympathique que j’ai reçue d’une journaliste de France ô qui me disait avoir lu un de mes articles (ô fierté !!), celui sur le « bien manger » (que tu peux relire ici).

Elle disait avoir été très intéressée par mon témoignage et m’indiquait que toute l’équipe qui préparait l’émission avait bien aimé me lire et apprécié mes mots sur le sujet. Ils me proposaient donc de venir en parler dans le cadre de l’émission « Les Témoins de l’Outre-Mer« , diffusée en direct tous les jours de la semaine à midi sur France ô.

J’avoue que savoir que mon blog puisse être lu et apprécié par toute une équipe télé, c’était déjà quelque chose de très agréable à lire. Si je n’écris pas vraiment sur ce blog en pensant à qui va me lire (j’écris ici pour garder une trace de ce que je vis dans mon quotidien et partager mes bons plans, mes coups de coeur et mes interrogations aussi parfois), quand je constate que mes articles arrivent ainsi, par le pur hasard d’un clic sur Internet, sur le bureau d’une présentatrice d’une émission télé, je trouve cela génial !

J’ai quand même un peu hésité avant d’accepter cette invitation, car je sortais d’une période assez chargée, émotionnellement et nerveusement.

Et puis finalement, je me suis dit : « bon, si je trouve une babysitter pour Melle R., j’y vais !« . Et comme un signe du destin, ma babysitter préférée était dispo le jour J et mon tout petit bébé de presque trois mois acceptant les biberons occasionnellement, je n’avais plus vraiment d’excuses pour ne pas y aller. Sauf le tract peut être. ;o)

Je voulais vivre une nouvelle expérience, profiter de ce que le blog me permettait de vivre comme moment un peu fou, inédit ou en tout cas, un moment un peu extraordinaire dans la vie d’une jeune maman (et cette période de congé maternité était idéale pour le vivre).

Ne lit-on pas partout en ce moment qu’il faut savoir sortir de sa zone de confort et tenter des expériences ?

Bref, tout ça pour dire que je suis allée donc à France ô et que je suis passée en direct dans l’émission du lundi 12 octobre sur le « consommer responsable« .

Pour celles et ceux qui m’ont demandé le lien de l’émission, sachez que vous pouvez la revoir directement sur le site dédié à l’émission et pour vous faciliter la tâche, je vous mets le lien ici :

http://www.ltom.fr/emissions/Les-Temoins-dOutremer-Lundi-octobre-638/x63ut54#grey-container

(surtout, dites le moi en commentaire sous cet article si vous l’avez regardée et ce que vous en pensez !!)

Il y avait 3 autres invités lors de ce débat :

  • Jacques-Pascal Cusin, un expert spécialiste de la nutrition et l’alimentation vivante (à savoir essentiellement végétale) qui a écrit de nombreux ouvrages sur le sujet et qui était venu présenter notamment son dernier ouvrage (que je me suis empressée d’acquérir le lendemain de l’émission et dont je vous reparlerai ici après l’avoir lu !!),
  • Prescilia D’Abreu, une ingénieur agro-alimentaire qui après avoir été déçue par ses expériences professionnelles au sein de grosses entreprises du secteur, s’est tournée vers les circuits courts et a intégré La Ruche qui dit oui. Elle venait aussi pour présenter son tout nouveau projet, un site de vente en circuit court de produits bio et locaux pour particuliers, avec livraison sur leur lieux de travail. Son site s’appelle Locamiam et dessert pour l’instant les villes de Noisiel et Champs sur Marne.
  • et Melody, du blog les Ethicuriens, qui est partie trois mois, avec son ami, Mickael, sur les routes de France à la rencontre des producteurs de produits bios et locaux, pour vérifier si on peut « bien manger » en France (et sans mystère, la réponse est oui !) mais surtout, pour mieux comprendre comment ses aliments arrivent dans nos assiettes et aussi filmer ces rencontres. En visitant leur blog, vous pourrez découvrir quelques-uns des différents témoignages qu’ils ont recueillis lors de ce French road trip mais aussi vous inscrire pour recevoir 8 astuces pour « manger Ethicurien« .
De gauche à droit : Mickaël des Ethicuriens, Sabine Quindou, moi (!), Marie-Antoinette Séjean, Jacques-Pascal Cusin, Melody des Ethicuriens et Prescilia d’Abreu de Locamiam.

Pendant toute l’émission, il y avait aussi Marie-Antoinette Séjean qui s’affairait en cuisine pour nous préparer notamment un taboulé de quinoa et une verrine de lentilles corail.

Nous n’avions pas répété l’émission, car Sabine Quindou, la présentatrice de l’émission (que j’ai trouvé super sympa !) voulait que nos réponses soient le plus spontanées possible.

J’étais excitée comme une enfant pendant les 3 heures de préparation et de l’émission.

J’ai trouvé que nous avions été accueillis de façon fort sympathique et détendue. Les professionnels sur le plateau étaient un peu stressés juste avant que l’émission ne commence (c’était du direct, la moindre fausse note était à éviter), mais ils se sont efforcés de nous mettre nous super à l’aise, enfin, c’est l’impression que j’ai eu personnellement.

Un des moments que j’ai le plus apprécié lors de cette expérience, fût l’étape du maquillage. Un petit quart d’heure à me faire bichonner entre les mains d’une experte, à  ne plus penser à rien qu’à moi, ça fait un bien fou ! Et j’ai eu l’impression d’être toute belle toute la journée ensuite (malgré mes cernes de jeune maman d’un bébé de presque 3 mois !!) :

Pour une fois que je suis bien maquillée, ça vaut bien un petit selfie (tant pis pour l’anonymat, cet article parle de mon passage à la télé après tout !!)

L’émission est passée à vive allure : elle dure 50 minutes, au total je crois, mais au final, nous n’avons eu que 30min pour notre débat. En 1/2h, il nous était impossible de tout aborder et de beaucoup développer nos arguments ou nos idées. J’ai d’ailleurs ressenti un peu de frustration à la fin du « débat » car j’avais envie de témoigner de façon beaucoup plus détaillée sur le sujet.

Par exemple, sur le prix des produits bio : le bio, ok, c’est plus cher, c’est la première chose que tout le monde me répond quand je dis que j’achète en priorité des produits bio. Mais j’avais aussi envie d’insister en parlant de cet aspect sur l’importance de « démocratiser » l’accès aux produits bio. En imposant aux cantines de fournir des produits bios par exemple.

Je trouve cela assez choquant que ces produits soient réservés uniquement à ceux qui ont les moyens d’en acheter.

Plus on achètera du bio ou du local, ou plus on consommera de façon responsable et plus ces produits bios seront moins chers car plus nombreux et donc, plus accessibles au plus grand nombre. La demande crée l’offre.

J’aurais aimé pouvoir plus insister aussi sur l’importance à mon sens de montrer aux gens que cuisiner des produits frais et de saison, cela ne prend pas beaucoup plus de temps que d’acheter une pizza toute faite ou un plat industriel. Souvent on cède à la facilité, on commande à emporter ou on prend des plats tout préparés, mais cela n’est pas forcément plus économique, et en tout cas, ce n’est certainement pas plus sain ou plus équilibré. Et encore moins plus écologique.

Enfin, j’ai essayé de dire aussi qu’il ne fallait pas non plus à mon sens avoir un discours culpabilisant. Car la plupart des gens n’ont pas le temps de réfléchir à ce sujet en profondeur, de comparer les prix et de faire plusieurs magasins ou enseignes pour s’approvisionner en fruits et légumes de saison. Il faut aussi parfois lâcher prise, ne pas culpabiliser de ne pas toujours consommer responsable. Pour moi, avoir déjà un comportement qui tend à changer, c’est déjà bien. On ne peut pas passer d’un extrême à l’autre en un claquement de doigts. Et on a déjà beaucoup de pression sur bien des sujets dans notre vie au quotidien, l’alimentation ne doit pas devenir une source de pression supplémentaire. Ce dernier message n’est pas le plus facile à faire passer face à des personnes aussi passionnées par leur combat et leur position.

Mon constat en sortant de cette émission, c’est que j’avais bien des choses à découvrir et à apprendre encore sur le sujet.

J’ai retenu 3 « leçons » à l’issue de notre discussion sur le « manger responsable » :

  • 1/ en priorité, il faut acheter et consommer des fruits et légumes de saison : et j’ai donc envie de partager ici régulièrement la liste des fruits et légumes de saison ainsi que des idées de recettes rapides pour tous les jours pour les cuisiner, ça vous tenterait ?

 

  • 2/ tout le bio n’est pas forcément bon : il faut privilégier le bio vendu en circuits courts, il faut se méfier du bio vendu en supermarchés et en grande surface car ils sont souvent trop chers, ou trop sucrés ou les produits ne sont pas locaux.

 

  • 3/ pour que le panier bio ou local coûte moins cher, il faut réduire sa consommation de viande (ce qui ne va pas plaire mon boucher préféré) et les remplacer par des légumineuses et des protéines végétales.

Cette expérience et ces rencontres m’ont vraiment donné envie d’approfondir mes connaissances dans ce domaine.

Que mange-t-on ? Sait-on vraiment d’où viennent nos aliments ? Combien de temps pour cuisiner un dîner avec des produits frais ? Combien me coûte un plein de courses bio et non bio ? Comment réduire ma consommation de viande ? Comment remplacer les protéines animales par des végétales ? Quelle recette et quelle enseigne privilégier ?

Ce sujet me passionne vraiment. Et je pense donc que je risque de vous en reparler ici très régulièrement, en espérant que cela vous intéresse aussi.

Je vous laisse avec une petite vidéo du chef jean Imbert qui résume bien ma pensée sur le consommer responsable :

Et vous, vous en pensez quoi ? 

Mangez-vous responsable ? Voulez-vous améliorer votre alimentation ou est-ce que vous ne vous sentez pas concerné ? Aimeriez-vous avoir des conseils ou lire plus d’articles sur le sujet ici ?

A très vite,

Evelyne / MamieVlin