En ce Mercredi qui se doit d’être gourmand ici sur D’une île à Paris, j’ai envie de partagé une recette testée il y a longtemps, mais qui est devenu un classique à la maison.

Attention, rien de bien innovant, tout le monde l’a sûrement déjà tenté ou testé, mais j’ai quand même envie de la publier ici ma recette de riz au lait.

Déjà, pour ne pas avoir à chercher partout la recette si un jour je décidais d’en refaire. Et aussi parce que j’ai beaucoup d’ami(e)s qui m’ont dit n’avoir jamais tenté de réaliser leur propre riz au lait maison. Cette recette, tellement facile, devrait leur être utile autant qu’à moi. Et en plus, c’est trop bon !

Mon petit plus a été d’y ajouter sur le dessus une cuillère de confiture de Tangor, un délicieux cadeau venu tout droit de mon île. Je n’ai pas la recette de cette confiture, mais elle doit être assez proche de celle-ci ou vous pouvez aussi en commander ici.

Le Tangor, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un fruit typique de chez nous, de l’île de la Réunion donc, un petit agrume dont le goût se place entre la mandarine et l’orange. C’est une sorte d’orange avec une peau un peu abîmée et cabossée, bien juteuse.

tangor_01

Tangor sur le marché (c) http://www.mi-aime-a-ou.com

Cette recette, je l’ai testée pour la première fois il y a 3 ans, quelques mois après la naissance de mon fils. C’était un samedi soir de juin, il me restait un peu de riz trop cuit (raté donc..) et je n’avais pas de dessert pour mon dîner de mère célibataire.

J’ai cherché donc rapidement sur le net et les deux recettes qui m’ont le plus donné envie et dont je me suis inspirée pour la mienne sont celles de Ballet des Gourmets (ici – avec une touche de beurre que je n’ai pas retenu perso) et celle de Manzel Eva du blog evacuisine ().

Comme ingrédients, j’avais (à vue de nez pour les quantités) : 

100g de riz,

* 300ml de lait,

* 2-3 CS de sucre et

* 1 belle gousse de vanille de Madagascar.

La recette, facile easy, la voici :

  • mettre le lait à chauffer avec la gousse de vanille coupée en deux,
  • quand le lait commence à peine à bouillir, baisser le feu et ajouter le riz gluant raté (pour ceux qui n’ont pas de riz « raté » sous la main, il suffit d’en précuire 100g avec un peu trop d’eau..),
  • laisser le riz s’imprégner du lait vanillé pendant 20 à 35 min à feu doux, jusqu’à ce qu’en fin de cuisson il n’y ait presque plus de lait dans la casserole.
  • Ajouter les 3CS de sucre en fin de recette (3, c’est peut être un peu beaucoup, ou pas assez en fonction de vos goûts / régime alimentaire, je vous laisse faire à votre sauce – oui, c’est freestyle aujourd’hui, c’est Mercredi ! – surtout si vous ajoutez une CS de confiture sur le dessus (celle au Tangor étant bien bien sucrée !).

En photos (désolée pour la mauvaise qualité des images, j’en referai des meilleurs bientôt !), ça donne ça :

img_6313-2

img_6312-2

Riz au lait vanillé et confiture de Tangor (c) duneileaparis.com 

J’ai testé cette recette de riz au lait avec d’autres confitures et aussi de la crème de marron et à chaque fois, ce fût un gros succès.

Et vous, vous aimez le riz au lait ? Nature, vanillé ou avec d’autres parfums ? 

Si vous avez votre propre recette, je veux bien que vous me la donniez en commentaire pour mes prochains tests de riz au lait maison !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article est une nouvelle participation aux Mercredis Gourmands, un rendez-vous hebdomadaire de milieu de semaine pour blogueuses gourmandes et gastronomes, organisé par Anne-LaureT et ses acolytes, Sysy in the city et Sophie Turbigo.

logo-mercredis-gourmands