Il y a un an et demi, j’ai eu la chance de pouvoir aller à New York. C’était la première fois de ma vie, et j’ai gardé un excellent souvenir de ce voyage.

Depuis, j’avais envie de partager ici avec vous quelques-unes des bonnes adresses gourmandes que nous avions pu tester dans cette belle et grande ville.

Cet article n’a rien d’un city guide, je ne prétends pas du tout vous donner les « meilleures adresses à tester absolument » à New York, mais j’ai juste envie de publier un article qui pourrait être utile à celles et ceux qui passeraient par les mêmes quartiers que nous lors de leur prochain périple new yorkais et qui auraient envie d’avoir un avis sur un resto sympa où se poser pour déjeuner.

Et comme je sais déjà que certaines lectrices ( notamment toi ma Valou ;o) attendent cet article depuis longtemps, voici mes bonnes (et moins bonnes) expériences culino-gastronomiques à New York :

* Le Burger Joint de l’hôtel Le Parker Meridien :

Recommandé par notre guide (le livre « GO NEW YORK » que je vous recommande vivement et dont j’essaierai de vous parler plus en détails ici), ce fût le tout premier restaurant que nous avons testé à New York, lors de notre toute première journée de visite.

Il était sur notre trajet, pile entre le Moma et Central Park, et parfait pour un rdzvous avec nos cousines et amies que nous devions retrouver ce midi-là.

Le Burger Joint de l’hôtel Le Parker Meridien est un tout petit restaurant installé dans le hall de l’hôtel, soit disant caché (il est derrière un rideau), mais connu de tous.

Nous sommes arrivés relativement tôt sur place, vers 12h20 et nous avons eu très peu de queue, mais attention, si vous arrivez plus tard, il faut compter une bonne 1/2-3/4h de queue avant de pouvoir entrer car il y a vraiment très peu de places.

Il est possible de composer son menu en remplissant un formulaire pendant qu’on fait la queue.

En entrant dans les 20m2 composant le restaurant, on se rend compte qu’il est donc minuscule, à peine une 15aine de tables entourant un bar derrière lequel s’affairent les cuistots et serveurs.

Le plus dur, après avoir fait la queue, c’est de trouver une table de libre. Vous devrez vous débrouiller vous-même en guettant le moindre signal de départs des clients déjà en place. Un peu bizarre, mais on a fini par trouver notre table et on a pu commander (directement au comptoir).

Même si on a dû attendre un peu avant d’être servis, je ne regrette pas cette première expérience car le burger et les frites étaient vraiment excellentes (rien d’exceptionnel à vrai dire, mais quand même bien gras et donc forcément, plutôt bons ! Ah ah !). J’ai aimé cette l’ambiance très originale et la déco improbable composée de tags et autres petits mots doux écrits sur les planches de bois qui formaient les « murs » de ce resto-container.

Même si nous ne sommes pas restés très longtemps (pour laisser la place aux suivants), j’ai vraiment bien aimé ce premier restaurant. Etait-ce parce que c’était mon tout premier burger américain, un vrai de vrai (oui, je sais, c’est un peu cliché, mais j’avais très envie d’en manger un pendant ce séjour à New york) ou le fait que ce soit mon premier jour de vacances (sans les enfants, ah ah !) qui débutait ce jour-là, en tout état de cause, je trouve que l’adresse vaut le coup d’oeil.

Attention toutefois à bien prévoir d’arriver avant 12h30, sinon, la queue risque de vous décevoir et de vous mettre dans un bad mood pour la suite.

img_5329

Burger Joint, la déco, le bar et notre menu (c) D’une île à Paris

* Rosemary’s et son rooftop garden :

Après une belle matinée de balade dans West village, ce restaurant italien a vraiment été l’endroit parfait pour notre pause déjeuner.

La déco y est vraiment très jolie, et les plats très bons. J’y ai notamment goûté une salade de choux de Bruxelles poêlés qui fût une très belle découverte pour moi, peu habituée à ces légumes. Et le fait que mes papilles s’en souviennent encore un an et demi après, c’est quand même assez remarquable !

Les serveurs y sont très serviables (limite trop, mais bon, c’est lié à une histoire de pourboires je crois..) et la déco bien agréable. Ce que j’ai préféré dans cet endroit, c’est leur jardin sur le toit, très bobo c’est sûr, mais so New yorkais au final.

Nous avons eu de la chance, car ce jour-là, notre visite de ce jardin insolite sur le toit du RoseMary’s a eu lieu à un moment particulièrement très ensoleillé. Ce jardin est parfait pour finir ce déjeuner par une pause café, au calme, pour se poser et décompresser avant de repartir finir le marathon de la journée.

Une jolie adresse à West village que je vous recommande donc (plus d’infos ici) !

RoseMary’s, 18 Greenwich Avenue, New York ,NY 10011

 

img_5325img_5326img_5342

RoseMarys, sa jolie déco et son garden roof top (c) D’une île à Paris

 * Le Gansevoort Market :

Voilà encore une belle adresse pour les gourmands mais cette fois-ci, pour manger un peu plus « sur le pouce » !

A deux pas du début de la High Line (ou de la fin, tout dépend dans quel sens vous commencez la balade !!), quasiment en face du nouveau musée le Whitney Museum, dans Gansevoort street, se trouve une sorte de petit « marché couvert » si on peut l’appeler ainsi, où sont installés plein de mini-restaurants, micro-pâtisseries, petits cafés et autres producteurs locaux de gourmandises en tout genre.

Vous y trouverez de tout, du bio, du vegan, du pas bio, mais surtout du bon, des sandwichs, des soupes, du thé, du café, des jus, bref, on ne sait plus ce qu’on voulait manger en y entrant tellement on est tentés par tout.

Je regrette de ne pas avoir tout pris en photo, mais cela ne vous donnera que plus envie d’y aller j’espère ;o)

Et je ne peux rien vous recommander car nous avions tout juste fini de déjeuner en passant par là. Même si certaines pâtisseries m’ont vraiment tentées..

Et le tout, dans un quartier vraiment sympa. A deux pas aussi du Chelsea Market aussi. On a eu la chance d’avoir un mini-concert d’un band installé à l’entrée quand on y était, trop top.

Le site est ici et donne une idée des stands présents.

Foncez-y, c’est vraiment chouette !

img_5341

img_5338

Le Gansevoort Market, sa jolie déco aussi et ses gourmandises (c) D’une île à Paris

* le restaurant Galli, dans Lower East Side de Manhattan :

Si vous cherchez un restaurant italien, très joliment décoré et avec une carte avec des prix un peu plus chers que la moyenne, mais bon rapport qualité/prix, installez vous pour déjeuner au Galli.

Situé dans le quartier over-branché de Nolita, à deux pas de Little Italy, ce restaurant est entouré d’oeuvres urbaines, de street-art et de boutiques branchées.

Je ne me souviens plus trop des plats que nous avions pris pour être honnête, des spaghettis de mémoire, mais par contre, je me souviens parfaitement du dessert, notre 1er cheesecake à New York ! Et de la déco aussi qui m’a beaucoup plu (notamment celle des wc !).

Je pense que pour un verre de fin de journée, ce restaurant serait également idéal.

img_5337

img_5354

Galli, entouré de street art, pour une jolie pause italienne (c) D’une île à Paris

* le restaurant Alta, un merveilleux restaurant de tapas : 

Aucune photo à vous montrer, mais pour le coup, vous pouvez y aller sans hésitation, car pour moi, c’est un des meilleurs restaurants que j’ai pu tester à New York ! Et même dans toute autre ville.

La carte de Alta est composée de tapas différents, en petite portion. On commande au fur et à mesure, comme pour une dégustation, et chacune des recettes proposées est vraiment excellente.

Situé dans le quartier de Greenwich village, il faut noter que ce restaurant est tout de même un peu cher et prévoir donc une note un peu plus élevée que la moyenne,mais ça vaut vraiment le coup.

A tester si vous souhaitez vous offrir un voyage gustatif d’exception lors de votre séjour !

* Le marché bio de la place de Union Square : le « Union Square Greenmarket »

Lors de notre 3ème jour sur place, il faisait vraiment très beau et nous étions en train de flâner dans des rues du côté de Union Square.

Quand nous avons traversé la place, nous sommes tombés sur ce marché, très connu et attendu. Les gens viennent de partout pour ce marché, même de Brooklyn m’a-t-on dit, pour y acheter leurs fruits, légumes ou même leur fleurs, des gâteaux, des oeufs, du lait frais, tous de producteurs locaux bien sûr.

Et même si on a rien acheté, je n’ai pas résisté à prendre plusieurs photos des légumes vendus là. Tous les stands étaient vraiment très beaux et certains légumes vraiment énormes ou originaux. Si un midi vous êtes dans le coin et vous cherchez de quoi remplir un panier à pique-nique, filez-y fissa. Pique-nique à déguster ensuite dans le parc de Union Square si la météo le permet.

Vous y trouverez ce marché les lundis, mercredis, vendredis et samedis, de 8h à 18h, sauf conditions météorologiques défavorables. Plus d’infos ici.

Les légumes du Greenmarket de Union Square (c) D’une île à Paris

* Eataly, temple de la food italienne :

Une amie bienveillante et fan (de Eataly, pas de moi, hein !) m’avait conseillé d’y aller et je n’ai pas été déçue.

Enfin, si, en fait, si déception il y a eu, ce fût de ne pas pouvoir rester très longtemps dans ce bel endroit. Une sorte de boutique, immense, dédiée à la cuisine italienne, recettes, ustensiles, livres de cuisine mais aussi ingrédients et plats italiens à emporter. Je ne savais plus où donner de la tête.

Et pour les ultra gourmands, vous y trouverez un bar à Nutella…

Et tellement d’autres choses, du fromage, de la charcuterie, des endroits où se poser pour prendre l’apéro autour de belles plancha italiennes. Et des wc en libre service pour les pressés (;o).

J’y retournerai c’est sûr, et j’y passerai beaucoup plus de temps la prochaine fois ! Et en sortant, on reste plantés mon amoureux et moi devant le Flatiron, bouche bée devant cet bel ensemble architectural.

img_5372

Flation à la tombée de la nuit (c) D’une île à Paris

img_5373

Le livre que j’aurais dû acheter à Eataly (c) D’une île à Paris

* Le Réunion Surf Bar :

Voici une adresse qu’il m’a fait bien plaisir de découvrir mais que je n’oserai pas vous recommander.

Si ce n’est pour une bonne rigolade entre potes.

Les mojitos n’ont rien d’exceptionnel et les plats proposés sont franchement bizarres, mais la déco a fait vibrer mon âme de réunionnaise.

Trouver des slogans « la dodo lé la » ou des Gouzo sur les murs, ça fait vraiment plaisir de voir ça à New York quand même. Par contre, il faudrait que quelqu’un leur dise ce qu’est un vrai sandwich américain et qu’on ne dit pas « réunionaisse », car ça le rend un peu moins crédible quand même..

Mais sinon, on a bien ri dans ce bar et on s’est senti presque jeunes avec  le tampon qu’on vous met sur la main à l’entrée, et toute cette ambiance « surf bar », c’était rigolo.

Situé à 2 pas de Times Square, à l’angle de 44th et 9th (« Look for the big yellow Surf  board »), plus d’infos ici.

La déco improbable du Reunion Island Surf Bar (c) D’une île à Paris

* Enfin, voici deux adresses de deux roof top que nous avons eu la chance de pouvoir tester pendant notre séjour :

le bar « le Bain » du Standard, High Line Hotel : c’est notre premier roof top à New York. On avait prévu d’aller boire un verre au bar « The Top of the Standard » (apparemment tout bling bling et doré de partout), mais il a été privatisé ce soir-là hélas. Nous avons donc bu notre cocktail au Bain et c’était déjà pas mal du tout.

Nous avons pu admirer la belle vue sur le Sud de Manhattan, l’hôtel étant situé tout près de la High Line, c’est un bel endroit pour débuter une soirée. A éviter toutefois les soirs d’hiver car pas de couverture etc, et noter aussi que le service est franchement minimum et pas super aimable. Mais la vue est jolie et on a passé un moment très sympa.

Accès plutôt facile en semaine (pas de queue etc), mais attention, ils organisent des soirées DJ et donc, bien plus sélectives les week-ends.

img_5316-1

La vue du Bar (c) D’une île à Paris

le 230 Fifth : je ne vais pas vous mentir pour ce rooftop, la vue est magnifique mais c’est tout. Pas de queue en bas, pas de pré-sélection sur la tenue, car il y a beaucoup de place en terrasse, mais ils mettent d’un côté ceux qui ont réservé et de l’autre, .. les autres comme nous qui sommes arrivés sans prévenir !

Je n’avais pas envie d’alcool et j’ai donc pris un chocolat qui était tout sauf bon, les cocktails je ne sais pas vu que les autres ont pris une bière, et l’ambiance est .. inexistante. MAIS (!), si vous voulez profiter d’une belle vue sans passer des heures dans la queue et sans avoir à vous habiller, c’est le rooftop qu’il vous faut !

Moi, j’en ai surtout profité pour photographier les immeubles et la vue (dont quelques photos que j’ai mis en vente ici et , mes premiers flous artistiques !!). 


img_5330

Capture d’écran 2017-03-22 à 23.45.26.png

La vue du 230 Fifth (c) D’une île à Paris

Allez, j’arrête là cette première lonnngue série d’adresses.

J’espère que tout cela vous sera utile. En tout cas, c’était bien agréable pour moi de me replonger dans ses doux souvenirs (gourmands en plus !!).

Je complèterai la semaine prochaine cette première série avec un second billet, pour vous donner la suite des adresses gourmandes testées lors de balades dans Brooklyn et ses quartiers.

Et vous, vous avez des adresses de restos préférées à New York ? Est-ce que vous connaisisez certaines de ces adresses ou mes avis vous ont  été utiles ?

Dites-le moi en commentaire !

A bientôt les gourmands !

Avec cet article, je participe de nouveau aux Mercredis Gourmands, un rendez-vous hebdomadaire de milieu de semaine pour blogueuses gourmandes et gastronomes, organisé par Anne-LaureT et ses acolytes, Sysy in the city et Sophie Turbigo.

logo-mercredis-gourmands