C’est une recette que j’adore en ce moment : assez facile à réaliser, 3 étapes, pas de cuisson, un montage dernière minute et un effet « wahou » quand vous la posez sur la table devant vos invités.

J’en suis toute fière car je l’ai un peu inventée et je la trouve délicieuse. Bon, rien de bien étonnant quand on voit les ingrédients (des biscuits, du beurre, du mascarpone, du sucre et des fruits). Mais j’ai trouvé quelques astuces pour faire de ces ingrédients de base une belle tarte aux fruits, à servir bien froide pour notre derniers jours d’été indien…

Pour la réaliser, il vous suffit d’avoir un peu de temps (compter 20 bonnes minutes environ pour la préparation), un moule à tarte, quelques ustensiles de base et surtout, les ingrédients suivants :

* Pour la pâte fond de tarte :

– un paquet de Rudor ou de biscuits sablés (environ 200-230g de biscuits),

– 60g de beurre (doux ou salé, peu importe, même si je préfère salé moi),

– 60g de poudre d’amande (ou de préparation de frangipane !),

* Pour la crème :

– un pot de mascarpone (environ 200g je crois),

– 10cl de lait,

– 2 CS de sucre glace,

– 1 CS de sucre (roux de canne de préférence of course),

* Pour les fruits :

– 1/2 citron

– 1CS de miel

– environ 500g de vos fruits préférés et de saison, l’idée étant d’en recouvrir la tarte, il faut prévoir assez large pour ne pas en manquer.

J’ai testé cette recette tout récemment avec des figues (il m’en a fallu au moins 7-8), des framboises (3 barquettes au moins), un mélange de fruits (framboises, raisins, prunes et pommes).

Bref, à vous de voir en fonction de vos goûts et des saisons, tous les fruits peuvent convenir à priori !

Figues et Reine-claude, les fruits de la saison ! (c) D'une île à Paris
Figues et Reine-claude, les fruits de la saison ! (c) D'une île à Paris

Figues et Reine-claude, les fruits de la saison ! (c) D’une île à Paris

La recette est donc en 3 étapes, mais assez simples :

1) Pour le fond de tarte : je mixe les biscuits avec le beurre préalablement fondu au bain-marie et la poudre d’amande. Puis j’étale cette pâte dans mon moule préalablement beurré-fariné, ou même protégé par un papier de cuisson. Prenez lors de cette étape le temps de bien répartir toute la pâte dans le moule, afin d’avoir une épaisseur de pâte homogène. Et n’hésitez pas à bien appuyer pour que la pâte soit la plus ferme possible lors du service (il n’y aura pas de cuisson !). Puis, hop, je mets le tout au frais et je ne la ressors que 2h plus tard minimum juste avant le service du dessert.

2) Pour la crème mascarpone : je n’aime pas trop les tartes avec des crèmes, mais celle-ci est vraiment parfaite. Onctueuse, sucrée, tout ce que j’aime !

Je mélange donc la crème mascarpone, le lait et les deux sucres (le roux donne le sucrant et un côté un peu croustillant et le sucre glace lui rend la texture plus lisse).

J’ajoute du lait uniquement pour pouvoir fouetter facilement le mascarpone (vous pouvez remplacer cet ingrédient par de la crème liquide ou du lait d’amande ou du lait de soja etc).

Une fois que ma crème est bien homogène, je la mets au frais. Petit plus, la mettre dans une poche pour l’étaler encore plus joliment ensuite.

Etalage de crème mascarpone avec poche et élégance (c) D'une île à Paris
Etalage de crème mascarpone avec poche et élégance (c) D'une île à Paris

Etalage de crème mascarpone avec poche et élégance (c) D’une île à Paris

3) Pour les fruits, j’ai testé 2 variantes :

– les couper en petites lamelles bien fines et les laisser mariner dans du jus de citron et du miel (le jus de citron, c’est pour éviter qu’ils noircissent et le miel, c’est facultatif, pour leur donner plus de goût et un aspect brillant),

– ou les faire revenir un peu à la poêle dans une noix de beurre et à feu très doux avant de les laisser mariner dans le mélange citron-miel.

A vous de choisir la façon dont vous souhaitez préparer vos fruits. Le tout étant de les faire à votre goût et sans trop de jus.

Hop au frais également !

Au moment de servir, je sors mes 3 préparations et je verse ma crème sur mon fond de tarte, puis je dépose délicatement mes fruits en essayant de les positionner de la façon la plus jolie possible et si possible, avec le moins de jus de citron possible. Vous trouverez plein d’exemples ici.

Et voilà, c’est fini, vous pouvez servir et vous régaler !

Tarte aux figues et mascarpone (c) D'une île à Paris
Tarte aux figues et mascarpone (c) D'une île à ParisTarte aux figues et mascarpone (c) D'une île à Paris
Tarte aux figues et mascarpone (c) D'une île à Paris

Tarte aux figues et mascarpone (c) D’une île à Paris

Remarques :

– Simplement coupés et posés sur la tarte, ça fonctionne aussi très bien. Le tout est de garder un fruit propre, pas dégoulinant ou mal découpé car tout l’esthétique de la tarte va reposer sur ces fruits et leur aspect ! Donc, plus vous couperez finement ou plus vous ferez attention à vos fruits, plus votre tarte sera jolie et appréciée. Les framboises sont bien sûr les fruits les plus faciles à utiliser pour ce genre de tarte : il suffit de les laver, les égoutter et les poser.

– Si vous voulez tester avec une pâte un peu moins grasse que celle proposée ici avec les Roudor (qui donne cependant un petit effet « cheesecake » que j’apprécie moi perso), vous pouvez aussi réaliser cette recette de pâte sablée expliquée ici dans un autre article gourmand,

– Je vous conseille vraiment le montage dernière minute car ça prend peu de temps et ainsi, votre crème restera au frais plus longtemps. Et vos fruits ne « couleront » pas dans la crème, bref, la présentation sera mieux.

Tarte aux fruits et mascarpone (c) D'une île à Paris

Tarte aux fruits et mascarpone (c) D’une île à Paris

Bien sûr, si vous testez cette recette, et si mes explications vous permettent de réaliser un beau dessert, n’hésitez pas à partager avec moi les photos de votre tarte !

A bientôt mes gourmands,

Mamie Vlin’ ***

Avec cet article, je participe une nouvelle fois aux Mercredis Gourmands, un rendez-vous hebdomadaire de milieu de semaine pour blogueuses gourmandes et gastronomes, lancé il y a quelques années par Anne-LaureT et ses acolytes, Sysy in the city et Sophie Turbigo.

Ma recette de tarte au mascarpone et fruits de saison