Test ton Captur dans Paris (c) D'une île à Paris

Test ton Captur dans Paris (c) D’une île à Paris

Il y a quelques mois, j’ai eu le plaisir d’être contactée par le magazine l’Argus qui m’a proposé de découvrir le Renault Captur et de partir en Road trip avec cette voiture.

J’ai de suite été très emballée par l’idée de participer à ce genre de test et très fière que mon blog ait été ainsi sélectionné. Il ne me restait plus qu’à choisir la date et la destination pour ce road trip en Captur.

J’ai d’abord voulu en profiter lors d’un de nos derniers longs week-end en Normandie et puis finalement, cela n’a pas été possible et j’ai donc organisé ce test pour un simple week-end parisien.

Pas vraiment un road trip me direz-vous ? Que nenni ! Nous en avons profité pour nous déplacer dans un Paris tout vide (le dernier we des vacances de Printemps ici), et promener notre Captur en passant de l’aquarium de la Porte Dorée à la Place de la Madeleine mais aussi, par la place de la Concorde ou même sous la Tour Eiffel.

Nous avons fait plusieurs balades dans Paris avec cette jolie voiture rouge que les enfants ont beaucoup aimé et qu’ils ne voulaient pas que je rende en fin de week-end.
Personnellement, moi qui ne connaissais pas du tout ce modèle de voiture, j’ai été ravie de pouvoir la tester pendant ce week-end.
Petite remarque pour toi mon lecteur qui n’est pas fan de voiture : ceci est un article entièrement dédié à mon test du Captur et je ne parlerai donc de rien d’autre aujourd’hui, mais demain et les jours suivants, je reviens avec des idées de balades à Bologne avec les enfants ou encore des adresses de restos sympas à partager.

Notre Captur rouge vif près de la Porte Dorée (c) D'une île à Paris

Notre Captur rouge vif près de la Porte Dorée (c) D’une île à Paris

Test ta Captur dans Paris (c) D'une île à Paris

Test ta Captur dans Paris (c) D’une île à Paris

Voici en détails ce qui m’a plu et ce qui m’a moins plu lors de ce test du Renault Captur :

* Ce que j’ai aimé :

– Son design extérieur :
C’est ce qui m’a plu immédiatement lorsqu’on m’a proposé ce test. Je trouve vraiment que ce modèle est très joli : cette voiture est à la fois imposante, mais pas si impressionnante. J’aime ses formes, ses lignes, je la trouve vraiment originale, sportive. Et la couleur de celle qu’on m’a prêtée était vraiment top : c’était un « bi-ton » « rouge flamme et toit noir étoilé ». En gros, ça donne un rouge intense, cuivré. Le genre de couleur qui ne passe pas inaperçue, qui n’est proposé sur aucune autre voiture et qui te permet de repérer ta voiture partout en un clin d’oeil. Sachez que lors de votre achat, vous pourrez configurer votre Captur et choisir parmi 29 couleurs différentes (mono-ton et bi-ton) sur le site de Renault. Cette possibilité offerte à l’acheteur de combiner différentes couleurs est d’ailleurs un des points les plus attractifs de ce modèle.

Le style « crossover » : (qui se résume au final à avoir une CLIO surélevée, mais moi, j’ai beaucoup aimé quand même et je vous explique pourquoi) J’ai toujours aimé les crossover. Quand j’étais petite à la Réunion, beaucoup des mamans de mes amis en avaient (quand ma maman à moi se baladait elle en R5) et je trouvais ça génial de pouvoir être aussi en hauteur. Même si je dois avouer qu’en ville, je ne voyais pas trop l’intérêt.. En testant ce Crossover Renault Captur, je me suis vite aperçue qu’en fait, il n’y avait pas de transmission 4×4. Sans être très habituée, je sais quand même en reconnaître un quand je le vois. Mais notez pour ceux que cela intéresse qu’il est toutefois possible de l’ajouter lors de la configuration de son véhicule pour ceux qui souhaiteraient pouvoir conduire leur Captur en terrain difficile. Malgré tout, sans cette option 4×4, j’ai compris en me baladant avec mon Captur dans les rues de Paris, que je prenais quand même plaisir à conduire ainsi en hauteur. Oui, j’ai bien aimé ça, une sensation au final assez difficile à décrire et à expliquer. Autre petit plus de ce style crossover à noter pour les parents (ou futur parent) intéressés : le siège auto est beaucoup plus haut à l’arrière dans les crossover et il est ainsi plus facile d’attacher l’enfant (sans avoir à se courber et à se contorsionner en l’attachant..).

– le système Eco :

Mon Captur est doté d’un système optionnel dit « ECO » qui, lorsqu’il est activé (il suffit d’appuyer sur un bouton juste à côté de la boîte de vitesse), « déclenche une éco-conduite forcée en jouant sur la diminution du couple moteur, la modification de la cartographie de l’accélérateur et l’anticipation de l’indicateur de changement de rapports » selon Renault. Ce mode ECO se résume, sauf erreur de ma part, à un START & STOP : le véhicule déccélère moins vite et s’arrête dès qu’il est plus de 3sec à l’arrêt, et redémarre dès qu’on enlève son pied du frein. Assez surprenant au début, mais on s’y fait vite. J’avoue être assez dubitative sur le coté écologique d’un moteur qui redémarre aussi souvent et je suis donc aller lire un peu sur cette question sur Internet et apparemment, pour les personnes passant beaucoup de temps dans les embouteillages (comme certains de mes concitoyens parisiens) cette option permettrait d’économiser du carburant. Un bon point pour le Captur donc. Renault m’a également précisé que ce ECO Mode permet une économie pouvant aller jusqu’à 10% de carburant sur les moteurs Diesel nouvelle génération. Ce système ECO mode permet aussi d’agir sur le paramétrage électronique du véhicule en limitant la consommation de carburant et donc, les émisisons de CO2. Je ne suis pas experte, mais je trouve en tout cas que c’est vraiment une bonne chose de proposer ainsi un modèle ayant cette ambition écologique.

– le tableau avec panneau navigation et musique : le Média Nav évolution 

Mon Captur (j’aime bien dire, « Mon », même s’il n’a jamais vraiment été le mien.. ou quelques heures seulement) était aussi doté d’un système optionnel de navigation avec écran tactile. Très pratique, et avec option « coyote » intégrée, c’est un système qui offre plein d’avantages et que nous avons vraiment apprécié.

– une boîte à gant façon tiroir : Autre originalité du Captur, sa boîte à gant qui coulisse et sort de son emplacement, comme un tiroir quoi (voir photo ci-dessous). Idem, au début, on a trouvé ça original et surprenant, mais finalement pas mal du tout (sauf si vous avez un passager avec de longues jambes..).

– le confort des sièges et leur modularité : Personnellement, j’ai trouvé qu’on était bien assis dans le Captur, voir très bien assis. Les sièges sont très confortables et modulables. Je n’ai pas testé la modularité des sièges de la banquette arrière car j’avais les sièges auto installés dessus, mais apparemment, ils sont totalement « rabattables » et cela permet d’avoir un grand coffre tout plat, ce qui est un vrai atout pour certains.

– la bonne insonorisation : On s’est sentis comme dans une petite bulle, on entendait très peu les bruits extérieurs et le moteur, c’était très agréable.

la souplesse : je ne sais pas trop quel est le terme technique correspondant mais j’ai trouvé que mon Captur était très souple, que la conduite était vraiment facile, un véhicule léger et un volant vraiment souple. Quand j’ai récupéré mon véhicule à la fin de ce test, j’ai eu l’impression de rouler dans une énorme vielle voiture (alors que ma voiture n’a que 4 ans..).

– les housses déhoussables : Idem, assez surprenant de voir des zip partout et finalement, avec 2 enfants et pour des longs trajets avec pause-goûter inside the car, on se rend vite compte que ces housses déhoussables sont un plus. Et ce d’autant plus lorsqu’on a un enfant qui est parfois malade en voiture..

– la reconnaissance du téléphone par bluetooth ou connexion via port usb : Pratique pour passer ses sélections musique à moindre effort. Il y a aussi un système de connexion via câble usb. Testé et approuvé. La musique s’arrête quand on prend une photo ou qu’on répond à un appel (mais qui prend une photo ou répond à un appel en conduisant ceci dit..). Bref, super chouette.

– Le coffre :

J’avais entendu pas mal de critiques sur le coffre du Captur. Mais j’ai finalement été agréablement surprise. Il faut savoir que nous avons avec notre voiture actuelle une contenance de 410L qui est très généreuse et nous suffit amplement pour tout caser pour de simples balades (la poussette une fois pliée entre facilement) et pour des week-end ou départ en vacances. Le coffre du Captur est d’une capacité de 380L en version normale et peut être augmenté grâce à un système de banquette arrière coulissante (comme sur les anciens modèles de Twingo..) à 455L. Soit 40L de plus que notre coffre actuel. Je n’ai pas pu tester malheureusement le Captur en mode « banquette avancée + sièges auto avec enfant dedans et coffre en mode 455L ». Je pense qu’il est difficile de caser un enfant (et encore moins deux) en siège auto avec le coffre complètement optimisé à 455L, mais apparemment 2 adultes tiennent assis assez confortablement dans cette version de coffre augmenté. Il doit cependant être clairement possible de passer le coffre de 380 à 420L tout en gardant un espace suffisant pour l’enfant installé en siège auto. Et tout caser dans le coffre. Bref, ce coffre et sa capacité et surtout, sa modularité, sont donc une plutôt bonne surprise face à ce que j’avais pu entendre ici et là.

Autre bon point de ce coffre : une trappe dans le coffre qu’on peut soulever pour y glisser des affaires (genre un lit parapluie de forme rectangulaire et de marque archi connue.. ;o).

Entrez dans ma Captur (c) D'une île à Paris

Entrez dans ma Captur (c) D’une île à Paris

Le coffre du Captur (avec les affaires de super mari chéri) et la poignée de la fameuse trappe (c) D'une île à Paris
Le coffre du Captur (avec les affaires de super mari chéri) et la poignée de la fameuse trappe (c) D'une île à Paris

Le coffre du Captur (avec les affaires de super mari chéri) et la poignée de la fameuse trappe (c) D’une île à Paris

* Ce qui m’a moins plu (car un test, c’est un test et qu’il implique forcément quelques critiques!):

– La banquette arrière : un poil trop étroite
C’est un des aspects les plus négatifs à mon sens. Car pour moi, une voiture familiale (et c’est ainsi que se présente ce modèle) doit avoir comme atout essentiel d’offrir un maximum de place optimisée, que cela soit sur la banquette arrière et dans le coffre (voir ci-dessus sur le coffre). Il faut dire que l’étroitesse de la banquette a été facilement visible pour moi puisque mes 2 enfants sont tous les 2 en sièges auto. Pour les installer, pas de souci, il y a une barre isofix facilement accessible. Mais une fois installés, l’espace entre les 2 sièges s’est révélé être tout riquiqui. Impossible de glisser un 3eme passager humain (les doudous passent nickel eux ;o). Ce qui n’est pas le cas dans notre voiture actuelle (une grand-mère assez fine et même mon mari ont pu tenir plusieurs heures entre nos 2 sièges autos). Un de points les plus négatifs est donc pour moi le manque d’espace à l’arrière. Sachant qu’il ne manque « que » 5-6 cm sur cette banquette arrière pour qu’elle soit vraiment parfaite…

– Le plastique sur les portes et le tableau de bord
Comme autre point négatif, mais plus nuancé, je dirai que les éléments en plastique à l’intérieur de l’habitacle sont peu valorisants. Au début, cela ne m’a pas frappée et j’ai trouvé même que leur côté luisant était sympathique. Mais vu le prix de ce modèle et au toucher surtout, je trouve vraiment que cela aurait été mieux d’utiliser un matériau un peu plus haut de gamme. Après, je ne suis pas experte en voiture, j’ai juste trouvé que ce détail n’était pas des plus chics mais ce n’est pas non plus ultra dérangeant.

Banquette arrière, avec sièges-auto installés et enfants mal élevés (le doigt dans le nez c'est cadeau ! ;o) (c) D'une île à Paris

Banquette arrière, avec sièges-auto installés et enfants mal élevés (le doigt dans le nez c’est cadeau ! ;o) (c) D’une île à Paris

L'intérieur de mon Captur avec boîte à gant coulissante (c) D'une île à Paris
L'intérieur de mon Captur avec boîte à gant coulissante (c) D'une île à Paris
L'intérieur de mon Captur avec boîte à gant coulissante (c) D'une île à Paris
L'intérieur de mon Captur avec boîte à gant coulissante (c) D'une île à Paris

L’intérieur de mon Captur avec boîte à gant coulissante (c) D’une île à Paris

– Un certain manque de « reprise » : J’ai constaté que le Captur était parfois long à réagir à mes accélérations. Ainsi qu’à mes freinages. Mais j’ai une conduite un peu sportive et apparemment, ce manque de reprise est plus flagrant en mode ECO, mode utilisé pendant tout mon test.

– la boite de vitesse automatique : Et là, c’est vraiment de ma faute car quand Renault m’a proposé un modèle avec boîte automatique et j’avais vraiment la possibilité de refuse. Comme j’avais déjà pu conduire par le passé une voiture automatique et que j’en avais gardé un bon souvenir, je n’étais pas donc pas très inquiète sur l’utilisation de mon Captur.

Cependant, j’ai trouvé pendant tout mon test que cela n’était pas si simple de passer d’un levier de vitesse manuel à un automatique.

Une Captur dans Paris, Place de la Madeleine et place Vendôme (c) D'une île à Paris
Une Captur dans Paris, Place de la Madeleine et place Vendôme (c) D'une île à Paris
Une Captur dans Paris, Place de la Madeleine et place Vendôme (c) D'une île à Paris

Une Captur dans Paris, Place de la Madeleine et place Vendôme (c) D’une île à Paris

Une Captur dans Paris, Musée d'Orsay et Tour Eiffel (c) D'une île à Paris
Une Captur dans Paris, Musée d'Orsay et Tour Eiffel (c) D'une île à Paris

Une Captur dans Paris, Musée d’Orsay et Tour Eiffel (c) D’une île à Paris

Voilà donc mes impressions post-test de ce véhicule Renault Captur.

Globalement et malgré les quelques tout petits points négatifs que j’ai pu lister ci-dessus, je reste charmée, vraiment, par ce modèle.

Je dirai que malgré la banquette arrière un peu étroite, il est adapté à des familles. Pour des courtes balades ou une utilisation quotidienne en ville.

En tout cas, si cet article vous a donné envie d’en savoir un peu plus sur ce modèle Captur, sachez que vous aussi vous pouvez le découvrir en demandant un test au concessionnaire Renault proche de chez vous.

Et moi, je remercie bien sûr le groupe Renault et le magazine l’Argus pour leur confiance et pour m’avoir permis de réaliser ce test. Même sans partir en road trip, j’ai été ravie de pouvoir balader ce Captur dans tout Paris. Mes photos qui illustrent cet article le prouvent !!

A très bientôt ici pour d’autres articles test, mais aussi recettes, sélection déco, partage de bonnes adresses et coups de coeur et encore quelques concours avant l’été j’espère,

MamieVlin ***