Passion MT (c) D'une île à Paris

Passion MT (c) D'une île à Paris

Le thème, ce lundi, c’est la papeterie :

« Jolis crayons, stylos parfumés, carnets à fleurs. Adepte du scrapbooking? nostalgique des trousses remplies?« 

Je ne suis pas particulièrement fan de scrapbooking. 

Par contre, j’ai gardé de mon enfance une grande passion pour le papier. J’aime les grandes feuilles de papier, comparer les grains, les textures. J’avais suivi des cours de dessin quand j’étais petite, la prof disait que j’étais assez douée et j’ai très envie de m’y remettre, d’avoir une feuille de papier nue devant moi et la recouvrir des couleurs, d’images. Voire de prendre des cours.. 

J’aime les papiers cadeaux aussi, je craque à chaque fois que j’en trouve un beau. Les deux calendriers de l’avent  que j’ai réalisés ont d’ailleurs été fait avec du papier, des emballages dénichés chez Hema ou des feuilles de papier japonais chez Adeline Klam. J’ai tout gardé pour recycler les petites enveloppes dans d’autres projets. 

Petits papiers (c) D'une île à Paris

Petits papiers (c) D'une île à Paris

J'aime aussi beaucoup les carnets, j'en ai déjà parlé ici d'ailleurs.

Et j'ai eu aussi ma période "correspondance", avec du beau papier à lettres, collectionnés pendant de longues années et ensuite, recouverts de récits de ma vie d'écolière puis de collégienne avec ferveur et envoyés avec amour à cette amie qui vivait dans le Sud de la France. On s'est écrit ainsi du CM1 à la Terminale, des cartons de chaussures remplies de lettres de petites filles, que nous avons précieusement gardé. Je n'écris plus de lettres, parfois des cartes postales et j'assouvis ici sur ce blog mon besoin d'écrire et de parler, de donner des nouvelles, de partager des tranches de vie.

Côté stylo, j'ai longtemps aimé écrire avec des stylos à encre mais, c'est passé avec le temps. J'ai aujourd'hui une multitude de pots à stylos, rangés par couleur, par style. Plein de feutres aussi un peu partout pour les enfants (d'où parfois des accidents comme ce we, des feutres veleda ineffaçables sur les vêtements, grr grr). Je les trie souvent car je déteste avoir un stylo qui ne fonctionne plus ou mal.

Enfin, l'achat auquel je ne sais pas résister en entrant dans une papeterie, ce sont les masking tape. J'en utilise tout le temps, partout : pour coller des cartes, des dessins des enfants, emballer les cadeaux, décorer, réparer. Du coup, je commence à en avoir une belle collection. Je viens d'ailleurs d'en trouver un avec des glaces que je compte utiliser pour un DIY pour une boîte à goûter pour ma miss.

Mon petit organisateur à moi (c) D'une île à Paris

Mon petit organisateur à moi (c) D'une île à Paris

L'odeur des cahier neufs aussi me ravit. Encore un souvenir d'enfance. La rentrée pour moi, c'est souvent lié à cette odeur de gomme, de trousses et de cahier neufs. Compteurs à zéro, comme pour un nouveau départ.

Et en ce début d'année scolaire, j'ai aussi eu envie de changer mes habitudes, de me forcer à être plus organisée. J'ai pris un nouveau cahier, pour les to-do-list pro, pour noter ce qui est à faire et déjà fait. Et j'ai décidé d'utiliser à fond le nouvel agenda déniché en juin dernier, une pépite dont je compte bien vous parler plus en détails après quelques mois d'utilisaton. J'ai aussi acheté des tableaux effaçables pour la cuisine pour noter les événements du mois à venir, le calendrier de la semaine ou encore, lister les courses et les menus. Bref, le mot d'ordre, c'est OR-GA-NI-SA-TION pour une meilleure optimisation de mon temps et de mon énergie. Motivée !

Et vous, vous aimez la papeterie ?

A lundi prochain pour parler de la nature.

Et cette semaine, j'essaie de partager avec vous une recette de tiramisu, une sélection coup de coeur de fringues pour la rentrée des bichons et une découverte déco avec une surprise inside ! ;o)

Cet article publié (enfin !) un lundi (tellement fière de moi, hey hey !) est une nouvelle participation aux lundis à deux pour le rendez-vous blogosphérique hebdomadaire dont je suis totalement fan et très sympathiquement proposé par les blogueuses Alice et Zaza : 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

(Toutes ces photos ne sont pas libres de droit (c) exclusively the property of D’une Ile à Paris)