Pink jolie (c) D'une île à Paris

Pink jolie (c) D'une île à Paris

Ce mardi n’était pas une journée de rentrée pour ma miss.

Comme l’année dernière, son école avait prévu une rentrée sur deux jours pour les plus petites classes de maternelle.

Et puisqu’elle est née en fin d’année, elle fait partie du deuxième groupe, celui qui commencera cette nouvelle année scolaire un jeudi donc.

Je ne me plains pas, hein, je mesure complètement la chance que j’ai par rapport à des familles qui sont sur liste d’attente ou ne savent pas, la veille de la rentrée, voire même après, si leur enfant va être scolarisé ou non. Je pense à ces familles, je leur envoie tout le soutien possible par ondes virtuelles. 

Cette rentrée décalée, finalement, c’est bien pratique pour moi. Pour finir de cocher les cases de la longue liste d’effets scolaire (malgré la commande faite avant les vacances d’été, il me reste encore des petites choses à trouver). Et cela nous a permis de revenir au dernier moment et d’éviter les bouchons sur la route, aussi.

Mais c’est quand même un peu bizarre pour elle car tout le monde a repris aujourd’hui, ce mardi 1er septembre.

Déjà, son petit frère qui est allé ce matin à la crèche avec son nouveau sac à dos et son doudou, qui n’a pas tout compris quand elle lui a dit au revoir sur le palier et que son papa l’a conduit à la crèche, mon tout petit qui n’a pas trop reconnu les lieux une fois arrivé puisque changement de groupe et de salle pour lui aussi, mais qui a fini par se souvenir en retrouvant les copains, les auxiliaires et les jeux. J’ai hâte d’aller le retrouver pour lire sur son visage si tout s’est bien passé.

Et puis nous aussi, ses parents, nous avons repris aujourd’hui. Mais il y a aussi quelques-unes de ses copines de classe. Ses cousines à la Réunion qui ont elles repris depuis le 18 août dernier même. Bref, presque tout le monde sauf elle.

Elle, elle a droit à deux journées de rab’ (oui, 2 car c’est une école privée et qu’elle n’a pas école le mercredi).

Deux journées pour retrouver, après ces semaines à vagabonder deci-delà, sa chambre, ses poupées, ses jouets et sa nounou. Ses livres et ses dvds aussi. Et un peu toute la maison, où elle recommence à s’étaler, en casant des doudous un peu partout, en « oubliant » des jouets deci-delà. 

Deux journées aussi pour m’aider à réorganiser un peu son armoire. Puisqu’elle veut à présent toujours choisir sa tenue, j’ai décidé de tout mettre à son niveau dans les tiroirs. Pour qu’elle n’ait plus à se hisser sur la pointe des pieds pour piocher culotte, T-shirts, jupes et autres leggings, au pif.

Deux journées pour se réhabituer à notre quartier, à nos rues, que nous avons quittés pendant trois semaines de vacances.

Demain, elle ira à la garderie le matin. Un super lieu d’accueil qu’elle fréquente depuis 2 ans et auquel elle a encore accès jusqu’à la fin de l’année. Avec des animateurs au top, qui l’aiment beaucoup et font des choses vraiment chouettes avec les enfants.

Et jeudi, enfin, aura lieu sa rentrée à elle.

Avec le même cartable que l’année dernière, un doudou choisi parmi les 40 mais pas le doudou préféré qui reste à la maison, une jolie tenue choisie la veille ensemble. Elle y retrouvera quasiment les mêmes copains mais une nouvelle maîtresse et une nouvelle salle de classe. Je sais qu’elle sera un peu intimidée, peut être y’aura-t-il les larmes que nous n’avons pas eues l’année dernière, peut être pas.

Et je sais que le soir, il n’y aura sûrement pas beaucoup de confidences sur sa première journée de « chez les moyens », même si c’est une piplette, je sais qu’elle gardera ça pour elle, qu’elle nous racontera juste quelques détails. En vrai, j’aimerais qu’elle nous raconte tout, être une petite souris glissée dans la poche de son pantalon, mais je sais bien que ce n’est pas possible.

Nous voici de retour à Paris, le quotidien reprend son cours.

Du coup, c’est aussi la rentrée pour nous, oui, mais décalée.

 

Ma douce (c) D'une île à Paris

Ma douce (c) D'une île à Paris

Cet article publié un mardi (oui, je sais, mais hier, j’pouvais pas, j’avais autoroute de prévu) est une nouvelle participation aux lundis à deux pour le rendez-vous blogosphérique hebdomadaire dont je suis totalement fan et très sympathiquement proposé par les blogueuses Alice et Zaza : 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

(Toutes ces photos ne sont pas libres de droit (c) exclusively the property of D’une Ile à Paris)