Encore un récap'…

Je sais que beaucoup d'entre vous aimeraient lire un peu autre chose sur ce blog que mes récaps hebdomadaires.

Hélas, cette année, j'ai vraiment peu de temps pour le blog. J'essaie, mais bien souvent le quotidien m'échappe, le temps file et je ne trouve souvent que 10minutes dans la semaine à lui/vous consacrer.

Mon choix est de toujours privilégier le défi et de vous faire mon récap' de la semaine passée et quand j'ai encore un peu de temps, de participer aux lundis à deux d'Alice et zaza.

Je sais bien que vous êtes nombreux à me lire à vouloir plus de nouveaux concours photos, ou d'autres bons plans de restos ou autres adresses testées… N'hésitez pas à me le dire car même si je ne peux pas faire plus, ça me motivera à écrire sur d'autres sujets.

Pour en revenir à la semaine passée, brièvement et en photos, ça donne ça :

 

Lundi, cette grosse semaine de boulot et de rhume commence avec une photo prise dans le métro, d'un message qui me plaît beaucoup, pour une pub pour une expo à Paris. C'est une affiche que je croise souvent ces derniers jours. Le genre de phrases que j'aurais envie de dire tous les jours à tous ceux que j'aime…

Rien d'autre à te dire (29 septembre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Rien d'autre à te dire (29 septembre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Mardi, j'ai la chance d'assister à une projection privée, une avant-première du film "Samba", le dernier film d'Eric Toledano et Oliver Nakache, avec notamment Omar Sy et Charlotte Gainsbourg, qui sortira sur les écrans le 15 octobre prochain. J'ai bien aimé, et j'ai passé un bon moment devant cette histoire, devant ces acteurs (même si le pitch au départ ne m'attirait pas plus que ça). J'ai ri et pleuré et ri à nouveau, je me suis laissée complètement porter par le film. Il faut dire que j'apprécie beaucoup ces réalisateurs et j'aime particulièrement leur façon de filmer et de rythmer leur scènes et aussi leur choix de bande-son. J'aime moins les dialogues que je trouve souvent un peu trop simples, c'est dommage. Ca ne sera pas un de mes films cultes, même si je suis et resterai une grande fan de Charlotte Gainsbourg. Je vous incite quand même à aller le voir, vous passerez sûrement un bon moment vous aussi.

Projection (30 septembre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Projection (30 septembre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Mecredi, départ pour deux jours de Congrès professionnel à Deauville. J'arrive en fin de journée, enrhumée et sous une pluie fine. Cette ville est vrai un décor de cinéma. Une ville à la fois normande et parisienne, chic et presque trop propre, avec des immeubles de locations saisonnières vides, des mamies qui promènent leur chiens emmitouflés et des halls d'hôtels grouillants de monde, c'est mouillé, humide mais beau. Comme cette façade de l'Hôtel Royal Barrière.

Deauville (1er octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Deauville (1er octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Jeudi, après avoir passé la majeure partie de ma journée dans une salle sombre, à visionner des bandes annonces (chut, je n'en dirai pas plus, c'est top secret), je pense de justesse au défi et à mon image-souvenir du jour qui sera celle de la soirée de clôture. Dans mes oreilles résonnaient ces désormais célèbres paroles : "because I'm happy"…

Fiesta Universal (2 octobre)<script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Fiesta Universal (2 octobre)<script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Vendredi, retour à la maison. Sans ma voix qui a fichu le camp, toujours à cause de ce rhume… Qui dit retour, dit retrouvailles qui ont été très chaleureuses avec les enfants. Pour tenter de faire partir les microbes qui s'éternisent dans mon organisme, j'improvise pour le dessert du soir une salade de fruits réunionnaises avec des ananas et des grenadilles (de la même famille que les fruits de la passion, même texture mais coque jaune et bien plus doux).

Salade de fruits péï (3 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Salade de fruits péï (3 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Samedi, nous profitons des derniers jours où le temps est encore doux et clément pour se balader dans les rues de Paris, dans un quartier qu'on aime bien, le Marais. En souvenir, une petite photo d'une devanture qui m'a plu pendant la balade, un fleuriste comme je les aime, rue de Sévigné.

Balade en ville (4 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Balade en ville (4 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Dimanche, pour finir cette journée pluvieuse (fin de l'été indien ?) et qu'on a passé à la maison, au chaud, j'improvise un atelier cuisine un peu tardif mais très gourmand : au menu, la recette de gâteau au chocolat inratable d'Alice, avec quelques ajustements que je vous explique très bientôt ici promis. Résultats : une douzaine de mini-gâteaux au chocolat avec coeur fondant car on est gourmands. Un vrai délice et une miss très fière d'avoir participé à leur élaboration ! Merci ma copine Alice !

Gâteau choco du dimanche (5 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>
Gâteau choco du dimanche (5 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Gâteau choco du dimanche (5 octobre) <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Le mois de septembre est passé à toute vitesse. Et comme à chaque fin de mois, pas de sélection des autres participations que vous pourrez retrouver chez Virginie B., mais un film Flipagram de mon mois de ce Pâle Septembre :

J'adore ces petits films, un pour chaque mois, c'est ultra facile à faire et juste génial à regarder..

J'espère que cette semaine passée fût douce pour vous.

Malgré le boulot, ce fichu rhume qui en fin de semaine m'a fait perdre ma voix ("Darkvador, sort de ce corps" semble me dire Mr L. à chaque fois qu'il m'entend parler), la fatigue du mois de septembre qui a été plutôt sportif (sans aucune heure en salle de sport toutefois, ça sera pour octobre finalement), cette semaine, la 40ème de l'année, fût belle car cinématographique, riche en rencontres et en émotions, avec de doux moments en famille et entre soeurs, bref, encore une belle semaine pour moi.

Je crois que c'est pour ce genre de conclusions que je suis accro à ce défi. Chaque récap' me fait faire un mini-retour en arrière et y'a que le meilleur qui ressort…

Et vous votre semaine ? Vous avez fait un tour au ciné ou pas ?

A la semaine prochaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

(Toutes ces photos ne sont pas libres de droit – (c) D'une Ile à Paris)